GPEC : un levier intéressant pour l’entreprise

Nous le savons tous, le levier principal d’une entreprise ne provient pas de son capital, de sa capacité d’investissement ou encore de ses actionnaires, mais bel et bien des ressources humaines. Quoi qu’il arrive, l’argent ne pourra jamais remplacer une personne qui travaille. Par conséquent, les ressources humaines sont le premier levier de l’entreprise et c’est pour cela qu’il est important de mettre tout en œuvre pour que les salariés, les collaborateurs et autres se sentent le mieux possible dans l’entreprise. Dans cet article, nous allons aborder une étape très importante dans les grandes entreprises : le GPEC. 

Qu’est-ce que le GPEC ? 

Avant toute chose, il va être important de clarifier ce que veut dire ce terme barbare de GPEC. Pour faire simple donc, la GPEC est la Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences. Concrètement donc, il s’agit simplement d’une démarche qui va permettre à l’entreprise de connaître ses besoins et ses ressources. Cette démarche précise est très importante dans les ressources humaines, car elle permet de tirer des conclusions et de voir des possibilités pour le futur. Elle permet aussi de faire un “état des lieux” des ressources de l’entreprise au niveau salarial. Comme nous vous le disions en préambule, les ressources humaines sont un lever intéressant. Par ce biais, et par filiation simple, la GPEC est donc un élément fondamental et un levier capital pour une entreprise. 

Vous l’aurez compris, la GPEC permet donc de comprendre et d’analyser les forces de l’entreprise au niveau des ressources humaines. Elle permet aussi de révéler le plein potentiel de ses salariés en faisant état des compétences de chacun. Le but ici n’est pas de collectiviser les salariés, mais au contraire, de les individualiser au maximum pour que les salariés évoquent leurs compétences précises qu’ils pourraient mettre en œuvre pour l’entreprise. Dans la réalité des choses, la GPEC permet plusieurs aspects : 

  • Elle facilite le recrutement avec des fiches de postes beaucoup plus détaillées, 
  • elle tente de résoudre les problèmes d’effectif : sous nombre ou sur nombre, 
  • elle optimise les compétences de chacun et les possibilités de formations des salariés, 
  • elle tend à valoriser les compétences individuelles et collectives. 

Bien évidemment, il serait impossible de tout lister ici. Cependant, vous l’aurez compris, c’est un élément qui est très important et qui peut s’avérer extrêmement utile pour les entreprises sur le long terme. En clair, c’est un réel levier pour une entreprise, car cela permet de prendre conscience du plein potentiel des ressources humaines en force. 

Il serait stupide de ne pas dire que la GPEC peut aussi faire partie d’une stratégie importante visant à améliorer les résultats de l’entreprise. En effet, le but est bien sûr de développer au maximum l’entreprise en optimisant l’entreprise et le travail. Voilà le seul mot qu’il faut retenir du GPEC : l’optimisation. En effet, tout est question d’optimisation dans cet état des lieux des ressources humaines. En clair, cet état des lieux peut permettre à l’entreprise d’évoluer plus rapidement par la suite, quoi qu’il puisse arriver et quelles que soient les conjonctures.

L’importance du premier emploi sur une carrière professionnelle

Après les études, un premier emploi est le point de départ de la vie professionnelle. Si auparavant, celui-ci était le point de départ d’une carrière dans un poste précis, de nos jours, la multiplicité des opportunités a fait qu’il sert surtout de tremplin pour une vie professionnelle plus riche et plus épanouie.

L’importance et l’impact d’un premier emploi sur la carrière professionnelle

Bon nombre de jeunes diplômés voient en leur premier emploi le résultat de leur année d’étude, et par conséquent espèrent d’emblée conquérir un poste à hauteur de leur diplôme. Or les employeurs modernes se basent sur de nombreux paramètres pour les postes clés ou encore les postes nécessitant d’autres atouts que le niveau académique.

Ainsi pour une carrière épanouie, il est important de disposer d’un poste évolutif lors de son premier emploi. Ce type de poste impacte beaucoup sur la suite du parcours professionnel. Il permet dans un premier temps d’acquérir de l’expérience afin de pouvoir accéder à un poste plus important. Mais il permet également de pouvoir exprimer plus ouvertement son potentiel. Enfin, avec ce type de poste, on ne reste pas figé sur le même poste depuis des décennies, il contribue à notre développement professionnel et humain, tout en nous laissant évoluer à notre rythme.

Les postes intéressants pour un premier emploi

La réalité du marché ne s’accorde pas souvent avec nos désirs. De ce fait, le poste désiré est le plus souvent inaccessible pour les jeunes fraîchement sortis de la fac. En fonction des débouchés et des secteurs d’activité en vogue, l’emploi rêvé peut dans un premier temps être indisponible, pourtant il existe un moyen simple de bâtir une carrière dans le secteur rêver et atteindre ce poste tant convoité. Avec un poste évolutif aux multiples facettes, on peut rapidement accéder au poste rêvé.

  • Le poste d’assistant : le rôle d’assistant est sans doute le moyen le plus simple et le plus sûr pour les jeunes d’acquérir de l’expérience, mais également de se familiariser dans le monde professionnel. C’est un poste qui évolue beaucoup, ouvert à de nombreuses opportunités ;
  • Le poste d’intérimaire : être intérimaire permet d’élargir son niveau relationnel, ainsi que de démontrer son niveau de compétence dans un environnement moins risqué ;
  • Le poste de stagiaire : comme l’intérimaire, il permet en grande partie à acquérir de l’expérience, mais également de prouver son niveau de compétence. Il permet d’avoir de bonne référence et de recommandation ;

L’entretien, une étape cruciale pour un premier poste

Les recruteurs s’appuient beaucoup sur leur première impression dans le processus de recrutement. De ce fait, il est important de bien soigner sa prestation et de n’omettre aucun détail sur son parcours, mais le plus important être le plus précis et le plus clair possible sur les ambitions et perspectives d’avenir.

L’importance de l’entretien dans le recrutement

En entreprise, le recrutement est un processus long et fastidieux dont dépend la concrétisation ou non d’un projet. Le recrutement a pour but de sélectionner et de prendre le meilleur candidat pour un poste donné. De ce fait, chaque étape du processus est cruciale afin de déterminer le meilleur candidat.

Les diverses étapes d’un recrutement réussi

Tous les responsables des ressources humaines ont leur propre approche, un processus en adéquation avec les procédures internes de leur entreprise. Mais dans l’ensemble, les grandes lignes se définissent comme suit :

  • Détermination des besoins en recrutement : étape cruciale pour la définition des tâches et du profil à rechercher. Sans cela, le recrutement serait un tâtonnement et engendrerait une très grande perte de temps ;
  • Définition du profil : nécessite la détermination d’un profil adapter aux besoins, mais assez générique pour ne pas exclure tout candidat potentiel ;
  • Pratiquer un entretien objectif : étape qui consiste à déterminer le potentiel, le niveau de compétence, ainsi que le profil psychologique des candidats ;
  • La période de formation et d’essai : avant de pouvoir exploiter le plein potentiel du candidat, il doit obligatoirement par une période d’apprentissage suivie d’une période d’essai. C’est à la fin que l’on procède à la validation ou non de l’embauche.

La place de l’entretien dans un processus de recrutement

Dans un processus de recrutement, l’entretien est considéré par beaucoup comme l’état ultime du recrutement. Car du point de vue du recruteur, c’est le moment où il peut évaluer pour la première fois si le candidat sélectionné possède les atouts ainsi que les attitudes nécessaires pour le poste vacant. Mais il permet également de déterminer de manière simple si le candidat possède les compétences et les bagages nécessaires pour le poste. Du point du candidat, il permet à ce dernier d’exposer ses idées et ses capacités au recruteur. Une manière de faire ses preuves et d’impressionner le recruteur.

Dans ce cas, l’entretien est une étape cruciale, car il permet aux deux entités d’exposer leur point de vue et d’évaluer de manière objective le projet : le recruteur afin de voir si le candidat lui convient, et le candidat si l’entreprise et sa valeur sont en adéquation avec ses aspirations.

Les diverses étapes d’un entretien réussi

Qu’importe l’entreprise, le recruteur ou bien le candidat, la première impression déterminera l’issue de l’entretien. Par conséquent, pour les recruteurs, face à un candidat qui impressionne, l’attitude à adopter reste l’objectivité. En restant objectif, on arrive à discerner clairement les ambitions du candidat et savoir si son profil colle avec les exigences. Pour les candidats, le seul moyen d’impressionner un recruteur reste la simplicité de répondre aux questions de manière brève et spontanée, sans aller dans l’étalage de connaissance.

Les critères de choix d’une femme de ménage

Avec toutes vos occupations, il devient très difficile de gérer le ménage à la maison. Vous avez donc besoin d’aide pour que votre logement reste bien propre et rangé en même temps. Il vous faut aussi une personne qui peut s’occuper de vos courses et de vos enfants. Une femme de ménage peut vous être utile, mais il est important de choisir LE bon employé.

Les compétences

Lorsque vous décidez de faire appel aux services d’une femme de ménage, vous devez regarder de très près ses compétences. C’est un point important qui vous permet de définir ses capacités. Vous pouvez lui poser des questions ou bien vous référer à son CV et à ses années d’expérience. Lorsque vous voulez engager une femme de ménage, elle doit s’adonner à différentes tâches comme :

  • L’entretien de la maison dans son ensemble
  • La préparation des nourritures à manger
  • La réalisation des courses
  • La prise en main des enfants si vous êtes absent

Une femme de ménage doit avoir différentes compétences vu qu’elle doit s’occuper de diverses activités. En même temps, il faut que chaque tâche soit effectuée dans de bonnes conditions. C’est pour cela que vous devez exiger l’expérience de votre technicien de surface.

La ponctualité

Tout comme les autres compétences que doit détenir une femme de ménage. Il y a aussi la ponctualité qui est critère prépondérant dans le choix de cette dernière. Vous devez établir un planning de toutes les activités qui lui sont attribuées. De ce fait, elle se doit d’être bien ponctuelle pour tout réaliser à temps. Dans n’importe quel travail, le retard n’est jamais toléré.

Si elle manque de ponctualité, elle serait incapable de suivre votre timing. Si elle doit emmener les enfants à l’école surtout, elle ne doit pas être en retard. Lorsque vous devez partir de la maison alors qu’elle n’est pas encore arrivée, cela peut poser beaucoup d’embarras. Alors pour que ce genre de situation ne se présente pas, choisissez un employé ponctuel.

La confiance

Un dernier point essentiel que vous ne devez jamais oublier si vous recrutez une femme de ménage : la confiance. Il est très important que cette confiance reste en béton. C’est la base de votre relation vu que parfois elle doit rester à la maison. Si votre femme de ménage n’est pas digne de confiance, inutile de l’engager. Elle peut vous causer des problèmes et dévaliser votre résidence.

Il faut faire très attention lorsque vous accordez votre confiance à une femme de ménage. C’est la sécurité de votre famille et de votre maison qui est en jeu. Alors, il vous faut une femme de ménage digne de confiance qui peut s’occuper de tout le monde et de la maison aussi. Toujours sur le sujet de la confiance, elle ne doit rien au hasard si elle fait des courses. Si elle s’occupe des enfants de bas âge, elle doit être bien intentionnée et spécifique sur l’hygiène.

Comment trouver le bon candidat à un poste ?

Vous êtes à la recherche d’un nouveau candidat à un poste dans votre entreprise ? Il ne faut pas se précipiter à engager le premier candidat qui déposera sa candidature. Le mieux est de prendre le temps de bien choisir celui ou celle que vous devriez engager. Cela permet de trouver le candidat idéal pour occuper le poste.

Attendre le bon moment pour recruter

Il est plus facile de trouver le bon candidat quand on anticipe les choses. Cela peut parfaitement dépendre de la situation au sein de l’entreprise. Les situations suivantes peuvent par exemple vous obliger à recruter une nouvelle personne :

  • Un remplacement causé par un changement en interne
  • La création d’un nouveau poste ou un service
  • La restructuration de l’entreprise
  • Le lancement d’un nouveau produit

Cela permet d’identifier clairement le profil de la personne à recruter. La précipitation peut être dangereuse dans ce genre de situation. Il faut prendre le temps de bien étudier la situation avant de mobiliser l’équipe de recruteurs.

Trier les bons profils pour le poste

Il est plus facile d’établir le profil recherché une fois que votre équipe arrive à déterminer les besoins de l’entreprise. Il est alors plus facile de faire ressortir les motivations des candidats pour le poste à pourvoir. Ces derniers affichent aussi leur personnalité pour obtenir le poste. Vous éviterez alors de recruter n’importe qui pour assurer le bon fonctionnement de l’entreprise pour l’avenir.

Les candidats présélectionnés doivent remplir les conditions nécessaires pour le poste. Cela implique aussi la rédaction d’une bonne fiche de poste. Il ne reste plus qu’à poser des rendez-vous pour des entretiens avec les candidats retenus.

Trouver un candidat fiable et qui raisonne bien

Notez que le recrutement d’un nouveau personnel ne doit pas se limiter uniquement à ses années d’expérience. Cela serait trop facile et vous pourriez vous tromper. Il est indispensable de vérifier la personnalité du candidat ainsi que son savoir-être. Vous devriez jouer sur les qualités humaines de ce dernier pour éviter de prendre une mauvaise décision.

Il est indispensable d’engager une personne capable de s’intégrer rapidement et efficacement dans son environnement. Il est plus facile de trouver un candidat qualifié avec un bon raisonnement si vous le faites. Vous pourriez par exemple dénicher un nouvel employé capable d’apporter de l’innovation au sein de votre société.

Prendre les bonnes informations

Les compétences d’un candidat ne se résument plus dans ce qu’il écrit dans son CV. Il faut prendre en compte sa personnalité ainsi que sa disponibilité. À cela s’ajoute l’énergie qu’il peut apporter au sein de l’entreprise ainsi que sa réactivité.

Les compétences humaines sont généralement difficiles à vérifier qu’au moment de l’entretien. Ces points sont indispensables pour déterminer si le candidat que vous souhaitez engager pourra maîtriser son rôle. Il doit en particulier se comporter efficacement sous la pression. Il est aussi important d’engager un candidat méticuleux, mais aussi organisé.

CV sur 2 pages : objectifs, avantages, inconvénients et conseils

Quand et pourquoi rédiger un CV sur 2 pages ?

 

Quand on rédige un CV, il faut l’adapter aux attentes du recruteur que vous visez. Généralement en France, la norme est de rédiger un CV sur une seule page pour ne pas trop tourner autour du pot contrairement aux pays anglo-saxons, où les CV peuvent même être présentés sur 3 pages, à condition qu’ils soient clairs et aérés.

Mais parfois, et même en France, il y a quelques exceptions. Comme pour les personnes qui ont une expérience trop longue pour être contenue sur une page, alors vous en faites partie ? Découvrez comment rédiger votre CV sur 2 pages !

Quand et pourquoi devez-vous opter pour un CV sur une ou deux pages ?

Un CV ne doit pas dépasser une seule page pour que le recruteur puisse avoir toutes les informations de votre profil en face de lui au moment de la lecture, aussi ça limitera le nombre d’informations inutiles. Mais si vous avez une grand expérience personnelle, et que vous êtes senior, vous pouvez vous permettre un CV sur 2 pages.

Ce type de CV est très adapté pour exposer toutes vos compétences d’une manière claire. Alors, si vous avez une très longue carrière, que vous avez beaucoup changé de métier ou qu’il y a beaucoup de détails à raconter, vous pouvez opter pour une deuxième page.

Ce long CV va vous permettre de détailler votre parcours. Par exemple, si le poste auquel vous aspirez nécessite de la responsabilité, vous pourrez détailler vos compétences et montrer que vous avez l’habitude de faire des missions pareilles au point de pouvoir, maintenant, les superviser.

D’autre part, si vous postulez dans un milieu où il vous faut prouver vos compétences comme dans la recherche scientifique, vous pourrez parler de vos thèses, recherches et articles aisément sur 2 pages, chose bien difficile sur une seule page.

Quels sont les avantages et les inconvénients d’un CV à deux pages ?

Un CV sur deux pages est bien évidemment plus aéré, vu qu’il y a plus d’espace, le recruter pourra donc lire les informations plus rapidement. De plus, il offre beaucoup de détails, ce qui lui permettra de bien connaître et mesurer toute l’amplitude de vos compétences. Mais il faut savoir que le CV sur une seule page est la norme française, et vouloir changer et déroger à cette règle comprend quelques risques comme :

  • s’étaler sur des sujets non pertinents,
  • faire du remplissage,
  • risquer de faire un document illisible ou difficilement compréhensible, plein de phrases longues,
  • un manque de clarté si les rubriques et sections ne sont pas bien organisées,
  • décourager le recruteur pour la lecture.

Conseils de rédaction d’un CV de deux pages

Quand vous allez rédiger, il faut vous assurer que les informations les plus importantes de votre profil apparaissent sur la première page, à savoir votre cursus académique, vos expériences professionnelles les plus récentes et les compétences principales qui sont demandées par le poste que vous visez. C’est aussi la première page qui doit contenir vos informations personnelles comme votre nom, prénom, adresse mail, numéro de téléphone, etc..

Ensuite, sur la deuxième page, vous pouvez mettre les informations relativement secondaires comme vos expériences personnelles qui ne sont pas directement reliées au poste auquel vous aspirez, vos centre d’intérêts, loisirs et hobbies, ou même ajouter quelques précisions sur des points que vous aviez mentionné sur la première page comme le détails des missions que vous auriez fait dans le cadre d’un travail donné ou plus d’explications techniques.

Enfin, le conseil principal que nous avons à vous donner est de ne jamais relayer l’information car le fait de rédiger un CV sur 2 pages ne vous autorise toujours pas à trop aller dans les détails et mettre des explications inutiles. Veillez à être concis et efficace et utilisez les bons mots pour convaincre votre recruteur sans risquer de l’ennuyer.

Comment recruter le profil idéal pour l’entreprise ?

Les recruteurs représentent déjà un domaine d’expérience plus approfondi. Il connaît tout le long et  le large des  processus.  Cette performance permet au représentant de recruter le meilleur profil. Ils comprennent tout dès le premier entretien. Les projets de l’entreprise sont bien étudiés à côté des ressources humaines.

Présenter un tour d’expérience

Trouver la personne idéale pour l’entreprise n’est pas une tâche plus simple. Mais les ressources humaines présentent déjà le meilleur atout pour bien compléter ce besoin plus important. Pour l’entreprise, le recrutement est l’un des processus les plus indispensables. Le chargé de recrutement entre dans cette valeur prépondérante. Le job de ces profils est de représenter  la société pour bien encadrer le poste à définir. Pour les nouveaux collaborateurs, il est toujours important de soulever les bonnes raisons pour accomplir une meilleure tour de compétence. L’entretien révèle une meilleure étape pour comprendre toute la suite de ce processus. Cet engagement précise une valeur primordiale pour toutes les tâches des recruteurs.

La machination avec les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux sont les meilleurs amis des recruteurs. Toutes les offres sont partagées pour valoriser plus la recherche. Cette demande soutient une couverture plus incontournable à côté de ces parties enrichissantes. La sélection du candidat se révèle être l’étape la plus dure pour les recruteurs. Il est plus complexe de faire les choix. Il propose donc une meilleure souplesse pour l’appuyer. L’étape de vérification compose un angle pertinent sur les bases de recherches. Vérifier l’ordre de priorité est donc nécessaire, car il régit :

  • La base du test professionnel
  • Les procédés pour améliorer le résultat
  • Les questions liées au poste
  • Les recueils des informations

Franchir l’étape de vérification

Ce salarié est le robot de l’action. La personne idéale se reflète concrètement dès le début de l’entretien. Les phases de questionnements sont appuyées pour répondre concrètement à tous les besoins de l’entreprise. Un meilleur contrôle partage un aspect crucial sur ce processus. Une bonne raison pour rentrer dans les critères, chaque candidat fait preuve du savoir-faire pour bien influencer cette étude professionnelle. L’objectif est de correspondre parfaitement au profil recherché. Plus particulièrement, la déposition d’un CV fait le titre d’un tri.

Notamment, il arrive parfois une mal-compréhension, mais tous les sujets évoqués sur ce critère sont bien éclaircis à travers un entretien. Toutes les offres d’emplois publiées partagent une référence importante pour tous les candidats. Il se base surtout sur ces bases pour recruter le bon candidat. Ces  offres sont primordiales pour caractériser le CV. Il suit davantage les normes imposées par l’entreprise. L’objectif des chargés de recrutement est de trouver le candidat parfait pour le poste. L’étape vérification implante un atout important sur l’importance de ces processus.

 

S’habiller pour un entretien : nos astuces mode pour décrocher un job

S’habiller pour un entretien : quelle tenue adopter pour faire bonne impression ?

Vous avez répondu à une annonce pour un recrutement. Par la suite, votre candidature a été retenue, et vous devez prochainement passer un entretien ? Celui-ci est une sorte de prise de contacte entre l’employeur et le potentiel employé, afin de mieux s’informer sur vos motivations et compétences à occuper un poste de travail précis.

Vient le moment tant attendu de l’entretien, et vous ne savez pas quoi porter ? Pas de panique ! Nous allons vous donner les meilleures astuces et conseils vestimentaires pour faire bonne impression auprès de votre potentiel employeur.

Nos conseils pour adopter la meilleure tenue pour un entretien d’embauche

Dois-je porte un costume, ou plutôt une chemise cravate, ou carrément opter pour le tailleur classique ? Ce sont les question les plus fréquentes lors de la sélection de se tenue vestimentaire pour un entretien d’embauche.

Que ce soit pour les hommes ou pour les femmes, choisir sa tenue pour un entretient est souvent un casse tête. Rassurez vous ! Nous vous avons préparé quelques conseils, afin de choisir la tenue idéale pour un entretien d’embauche réussi.

Mais le conseil primordial à adopter est de choisir une tenue dans laquelle vous serez à l’aise et en confiance, car cela se verra certainement lors de votre entretien.

La tenue idéale pour les hommes

  • Optez pour un costume sobre et classe, ou une chemise avec une cravate unie.
  • Evitez les coutumes trois pièces ainsi que le nœud papillon.
  • Evitez aussi les chemises à couleurs ou à motifs Hawaïens.

Le look parfait pour les femmes

  • Une jupe crayon alliée à une chemise unie et sobre, est une valeur sûre pour faire bonne impression auprès de votre futur employeur.
  • Sinon, vous pouvez toujours sortir le tailleur pantalon, qui est un incontournable des tenues d’entretien d’embauche.
  • Evitez les looks extravagants et sophistiqués, car n’oubliez pas que vous êtes dans un contexte de travail, et non pas à la Fashion Week.

Est-ce qu’un look décontracté est mal vu lors d’un entretien d’embauche ?

Faire un effort vestimentaire est vivement recommandé pour faire bonne impression à ses futurs employeurs lors d’un entretien d’embauche. En faire trop est toujours mieux que faire le minimum, il est donc nécessaire d’avoir une tenue élégante et classe, qui montre votre motivation pour décrocher un job.

Le look décontracté est négligé et donc déconseillé pour un entretien d’embauche.

Dans certains cas, si l’entreprise ou la société pour laquelle vous avez postulé est connue pour être décontractée, vous pouvez opter pour une tenue sympa et moins stricte. Parfois un jean délavé, ainsi qu’un T-shirt sympa peut faire l’affaire lors d’un entretien, tout dépend de l’entreprise en question.

Mais pensez tout de même à soigner votre look, car ce critère est essentiel pour être bien vu auprès de votre futur employeur.

Est-ce toujours recommandé d’avoir un look classique lors d’un entretien ?

Le look classique représente une tenue vestimentaire classe et élégante. Celui-ci fait plutôt référence à un costume sobre ou une chemise cravate pour les hommes. Tandis que pour les femmes, le classique, veut plus dire une tenue sobre et conventionnelle, par exemple un tailleur ou une chemise avec jupe.

Mais est-ce que celui-ci est toujours d’actualité lors d’un entretien d’embauche ?

Le look classique ou traditionnel a été jusque là recommandé pour un entretien d’embauche. Pourtant, de nos jours, avoir un look négligée et décontracté est plutôt bien vu chez les nouvelles Start up. Celles-ci encouragent même leurs employés d’avoir un look sympa pour aller travailler, et de mettre au placard les costumes et tailleurs trop strictes.

Ce type d’entreprise considère qu’il ne faut pas accorder trop d’importance au style vestimentaire de chacun. Car le plus important pour une société, c’est les compétences de ses employés.

Optimiser l’entretien lors d’un recrutement

Le choix de l’équipe est important dans une entreprise pour qu’elle soit compétitive et stratégique, à la fin de la publication de votre offre, vous devez prévoir la conduite de l’entretien d’embauche qui est une tâche ardue en plus de vos responsabilités. Quelques pratiques doivent être instaurées pour faciliter ce travail qui a une grande importance dans la vie de votre entreprise.

L’entretien, un passage essentiel

Un entretien d’embauche n’est pas à expédier à la va-vite. Il a besoin d’une grande préparation. Vous avez besoin de le cadrer tout en faisant quelques organisations en amont. En effet, il n’est pas de bon augure de prendre uniquement connaissance des CV à votre disposition qu’au moment de l’entretien. Vous devez profiter de ce moment pour confirmer les informations qui y sont écrites. Si vous attendez le moment de l’entretien pour le regarder, vous allez tâtons lors de votre entretien. Vous pouvez même manquer un moyen de mesurer la compétence des candidats.

Vous avez alors besoin de mettre en place une trame pour devenir votre fil conducteur tout au long de l’entretien. Chaque point doit être étudié un à un. Tous les services concernés par le recrutement de ce nouveau collaborateur doivent prendre part à l’entretien pour bien évaluer les potentiels des candidats.

Les points à préparer avant l’entretien

Généralement, sauf si vous êtes une nouvelle entreprise, vous devez avoir une trame générale qui vous est propre. Elle est importante lors de votre processus de recrutement. Si vous n’en avez pas, c’est le moment d’en créer un pour le bien du recrutement de vos futurs collaborateurs. Le choix de la salle dans laquelle l’entretien se passe est également très important. Si vous êtes nombreux à faire passer l’entretien, il est plus judicieux de choisir une salle neutre. En revanche, si vous êtes seul, votre bureau peut convenir. Bien évidemment, vous devez vous assurer que personne ne vient vous déranger pendant votre rendez-vous.

Les bonnes attitudes à adopter lors d’un entretien

Intimider les candidats n’est pas une bonne stratégie si vous voulez dénicher le meilleur collaborateur. Même les plus expérimentés sont toujours nerveux au moment d’un entretien. Vous devez alors instaurer un échange bienveillant pour tirer la meilleure partie possible de votre futur collaborateur. Dans ce cas,

  • Préparez l’accueil des candidats.
  • Une présentation n’est pas sorcier, donnez votre nom et votre poste dans l’entreprise
  • Laissez aux candidats le temps de s’exprimer même si vous êtes pressés
  • Creuser en profondeur la motivation de chaque candidat
  • Une petite note d’humour ne vous tuera pas pour détendre l’atmosphère
  • Laissez à votre interlocuteur l’occasion de vous poser quelques questions
  • À la fin de l’entretien, n’oubliez pas de lui faire part de la suite logique de l’entretien. Même si vous n’avez pas retenu la candidature d’un candidat, il est toujours de bon augure de lui envoyer une réponse.

 

 

Tout savoir sur le processus de recrutement

Le processus de recrutement est l’une des étapes fondamentales dans une entreprise. Il est géré par des profils spécialisés dans une société. Accueillir un nouveau collaborateur revêt d’un système plus complexe. Il est régi par de multiples mécanismes. Il revient aux ressources humaines de s’impliquer sur cette tâche inédite. Pour une bonne organisation, il faut comprendre chaque stade.

Connaître les raisons de recrutement

Le processus de recrutement commence par le niveau supérieur. Il est administré par un certain besoin persistant. Il est le fruit d’une longue analyse auprès d’une societe.il ne se décide pas en un jour. Mais il détient une force incontournable sur la valeur précise de la compagnie.

Il révèle le point le plus important de ses innombrables succès. Il essaie de correspondre parfaitement à la demande dans le cahier de charge. Le système d’embauche est défini par le développement de la technologie actuelle. Il est plus simplifié à l’aide de divers systèmes. Cela apporte grandement un atout spécial sur sa valeur. C’est une ouverture par rapport à certaines situations. Il peut être :

  • Un renvoi des collaborateurs
  • Un manque de personnel
  • Un recrutement ouvert

L’étape de l’entretien

Cette étape cruciale est un pilier important pour produire sa stabilité. Il incombe fortement à son succès. Les ressources humaines travaillent bien à l’attente de la compagnie pour bien souligner ses besoins. Il soulève une partie indispensable pour maîtriser son avenir. C’ est surtout un engagement sérieux pour chaque circonstance. Il édifie les meilleures relations pour bien communiquer avec le profil. Il est destiné surtout à désigner la meilleure candidate pour le poste.

Le processus de recrutement s’élargit par un temps plus valorisant. Les chargés de recrutement prennent énormément de leur temps pour prendre en compte chaque partie. Il se fixe dans l’objectif de bien déterminer les besoins de la société. Il existe ultérieurement des normes et des conditions strictes à ce sujet. Ses principales missions sont justement de soulever ces critères pour réussir le projet de recrutement.

Valoriser l’attente de l’entreprise

Il est composé actuellement d’un bon nombre d’étapes importantes. Chaque partie est mise en place pour valoriser l’image de l’entreprise. Il émane concrètement de définir le savoir-vivre, mais également le savoir-faire de l’individu. Il soulève concrètement tous ses domaines de compétences, mais également de l’expérience. Pour une société à forte envergure, le système d’expérimentation est un sujet à exploiter lors de l’entretien.

Les débutants sont parfois écartés pour des postes  plus valorisants. Il est question de faire face à la réalité. L’entrée dans le monde professionnel est une nouvelle histoire pour les débutants. Il nécessite encore d’appliquer des formations massives. Pourtant, les expérimentés tracent déjà leur chemin depuis longtemps. C’est une raison indispensable pour  recruter davantage des personnes expérimentées.

Les avantages de l’externalisation du recrutement

La performance et la productivité de la société dépendent beaucoup du meilleur profil, c’est-à-dire l’embauche du meilleur talent. Trouver un profil qualifié nécessite le savoir-faire du recruteur. Le processus de recrutement demande aussi du temps. Certaines entreprises souhaitent recourir à l’externalisation du recrutement. Il s’agit d’une meilleure stratégie de recrutement qui présente des avantages considérables.

L’externalisation du processus de recrutement améliore la qualité du recrutement et cible les meilleurs talents

L’externalisation ou outsourcing de recrutement s’agit de la sous-traitance du recrutement. Les tâches impliquant les opérations de l’externalisation se font par le biais d’un prestataire externe. Grâce à cette prestation, l’entreprise délègue la majorité du processus de recrutement au prestataire. L’entreprise ne fait que de définir ses besoins en recrutement et c’est le prestataire qui recherche et sélectionne les candidats qui conviennent au poste et qui répond aux profils exigés. Si l’entreprise décide de recourir à un cabinet de recrutement, cela présente plusieurs avantages :

  • L’entreprise bénéficie de l’expertise du cabinet de recrutement
  • Les prestataires qui possèdent des expériences enrichissantes en matière de ressources humaines peuvent fournir des conseils précieux afin de bien définir les postes pour trouver les meilleurs candidats pour le poste.
  • Ces agences chargées de recrutement peuvent étendre leur recherche et leur sélection avec d’autres canaux de sourcing.

Toutes ses démarches permettent à l’entreprise d’acquérir de meilleurs talents et ainsi d’améliorer la qualité de recrutement.

Des solutions multiples de recrutement avec l’outsourcing en recrutement

La plus grande différence est que l’externalisation du recrutement ne s’arrête pas à pourvoir un poste qui n’est pas pourvu, mais à travailler avec le processus de recrutement d’une organisation dans son ensemble. Cette méthode fait plus que simplement pourvoir un poste. L’externalisation de ce service examinera également les taux de rotation, la technologie, l’évolutivité et le temps nécessaire pour pourvoir un poste.

L’externalisation des processus de recrutement n’est jamais une solution unique. Il est plus courant que les entreprises d’externalisation travaillent avec leurs clients pendant plusieurs années, améliorant constamment leurs processus de recrutement.

Le coût réduit avec l’externalisation du processus de recrutement

L’un des principaux avantages de l’utilisation de l’outsourcing au niveau du recrutement est sa rentabilité. Cette méthode est souvent considérée comme la principale motivation des organisations et des entreprises à adopter ce modèle. De nombreuses entreprises voient leurs coûts de recrutement s’envoler avec des chasseurs de têtes, des sites d’emploi et un chiffre d’affaires élevé qui augmente les coûts.

L’externalisation fournit une solution de recrutement intégrée et est très efficace sur la rapidité d’exécution, la réduction des coûts et la qualité de l’embauche. L’externalisation est souvent utilisée comme solution de recrutement lorsqu’une organisation subit une délocalisation ou même des fusions et acquisitions.

Les étapes d’un processus de recrutement bien exécuté

Le recrutement est un processus crucial dans la vie d’une entreprise. Bien orchestré, il contribue à apporter du sang neuf dans une production déjà performante afin de le rendre encore plus performant. Dans le cas contraire, un mauvais recrutement va non seulement être une perte de temps, mais il impactera aussi sur la performance.

Les critères d’un bon recrutement

Dans la majorité des cas, un bon recrutement est le résultat d’une bonne préparation en amont. Ainsi pour réussir un bon recrutement, il faut dans un premier temps :

  • Déterminer les besoins de recrutement : ces besoins vont déterminer le profil des candidats à rechercher. Alors, il est important de bien énumérer toutes les exigences afin d’avoir le profil le plus complet possible,
  • Dresser un profil qui colle le plus aux besoins, mais également assez généralisé afin de toucher le maximum de public. En entreprise, on fait souvent l’erreur de faire un profil soit trop personnalisé, soit trop vague. Par conséquent, on se retrouve avec des candidats qui répondent partiellement voire pas du tout aux besoins,
  • Ne pas se précipiter : beaucoup de personnes confondent souvent la rapidité et la précipitation. En un mot, la rapidité c’est faire vite et bien, et la précipitation c’est prendre une décision sans avoir pris tout en compte.

L’importance d’une période d’essai dans un processus de recrutement

Généralement, la deuxième étape d’un recrutement est une période d’essai. C’est une étape cruciale du processus qu’il ne faut pas négliger. Premièrement, il doit avoir une durée conséquente avec un minimum de 90 jours et voir jusqu’à deux ans dans certains cas. Cette période intervient sur de nombreux critères du recrutement, mais également permet de bien évaluer le candidat.

Premièrement, il permet au candidat de bien prendre ses marques et de s’imprégner de la culture de l’entreprise. Ensuite, cette période permet de disposer des formations nécessaires pour que le candidat puisse savoir ce qu’on attend de lui, mais également pour qu’il puisse s’exprimer.

L’évaluation de fin de période d’essai

C’est l’étape ultime du processus de recrutement. Il permet de mesurer et de chiffrer l’impact du recrutement et ainsi mesuré l’apport que le candidat injecte dans le processus de production. Par conséquent, c’est une étape à ne surtout pas négliger. Mais également, il doit être fait de manière objective avec le maximum de rigueur possible.

Dans le cas où l’évaluation a été faite dans la précipitation ou de manière assez superficielle, il ne prendra pas en compte d’éventuelles lacunes qui vont nuire à la productivité. Dans le cas où l’on n’ait pas été sérieux dans son application, il peut conduire à un mauvais recrutement qui va impacter non seulement sur la productivité, mais également engendrer une perte financière pour l’entreprise.

Le recrutement : Connaître tous ses processus

Le recrutement est confié par un département compétent à sa charge. Il est un tuyau essentiel pour la réussite de l’entreprise. Il est subdivisé en plusieurs étapes importantes pour former une bonne organisation. Il révèle un point indispensable qui fait honneur à la valeur de la société. L’accueil des nouveaux collaborateurs peut créer un certain avantage ou également un risque.

Équilibrer les besoins de l’entreprise

Le processus de recrutement est mis en place pour retrouver le candidat idéal. Il revêt de la part des recruteurs d’appliquer les bonnes organisations pour de meilleures retrouvailles. Conscient des attentes et des besoins de la société, il se base sur ce projet pour définir le profil parfait. Il est déterminé par rapport au poste. Le cahier de charge stipule une bonne gestion de cet environnement.

Il tend à spécifier les ordres de classement comme les compétences requises, la valeur professionnelle et également les expériences professionnelles. Il maintient considérablement le savoir-faire du candidat. Partout les moyens, il doit se refléter à travers la parole. La vérification est une étape cruciale à ce processus de recrutement. Il révèle la meilleure partie de ce plus grand privilège. La priorité est de faire des analyses complètes des besoins de l’entreprise. Il revient à conclure la définition du poste et tous les caractères appréciables sur sa couverture. Il détermine l’assistance à un multiple de qualification sur ce domaine précis. Il encadre une excellente résolution sur cette partie.

Le partage de l’offre

Pour pouvoir faire une sélection de choix, le partage de l’offre doit être plus vaste. Il peut être transféré dans les réseaux sociaux ou les médias. Il est rédigé par le rédacteur en chef de l’entreprise. Cette proposition d’offre est une procédure légale, il est reconnu considérablement par la loi en vigueur.

Ce partage d’information est nécessaire pour porter fruit sur certaines exigences réglementaires. Il travaille un énorme profit pour la société. Il révèle un moyen de communication rapide afin de bien gérer tous les points importants. Il définit un excellent plan d’action pour former cette requête pertinente. Il est destiné à recueillir le plus de candidats possibles, qui est compatibles avec le profil informé. À la recherche d’une personne X, il soulève une forte motivation à cette situation.

L’étape de recrutement

Pour sélectionner les candidats, les recruteurs effectuent des tâches plus particulières. Il entre dans le domaine de ses compétences de faire valoir la personnalité de chaque personne. Il établit le processus de questionnement. Il parvient à définir les dispositions légales comme :

  • Les parcours professionnels
  • Les études universitaires
  • L’étude de compétences

L’entretien est une étape cruciale pour comprendre explicitement cette valeur réelle. Il est l’heure qui permet à l’employeur de comprendre tous les points essentiels concernant le candidat. Il fait en effet un lien de rapprochement entre la personne et le poste.

Déterminer un bon collaborateur lors d’un recrutement

L’étape de recrutement est obligatoire quand on crée une entreprise. C’est la suite logique pour dénicher les meilleurs collaborateurs qui vous aident à développer votre société. Toutefois, avec les nombreuses candidatures, vous pouvez vous perdre facilement pour dénicher l’employé qui répond parfaitement à votre attente. Recruter demande une très grande concentration et un peu de savoir-faire.

Bien définir la fiche de poste

Votre offre d’emploi doit contenir tous les éléments et les compétences dont vous attendez d’un employé. Cela vous permet de faire un premier tri pour éviter. Vous ne devez pas donner suite aux candidats qui ne répondent pas à vos critères. Dans ce cas, définissez bien, les travaux que vous attendez de ce poste, les compétences que vous exigez les qualités d’un bon collaborateur selon vous, mais surtout le type de personnalité dont vous attendez.

Souvent, quand vous énoncez clairement ce que vous recherchez, les personnes qui n’ont pas les qualités que vous recherchez n’osent pas candidater. C’est alors un bon moyen d’alléger déjà votre travail lors du processus de recrutement.

Accroître la visibilité de votre annonce

Pour que votre annonce soit vue par votre cible, vous devez la publier sur les meilleurs canaux de diffusion.

  • Pour cela, vous pouvez utiliser les réseaux sociaux, votre site internet ou tout simplement en l’affichant sur votre tableau d’affichage comme à l’ancienne.
  • Vous pouvez également demander à vos entourages des recommandations.
  • Si vous avez un partenaire dans votre entreprise, il peut également vous recommander quelqu’un s’il a déjà plus d’expérience dans votre domaine.

Grâce à votre fiche de poste claire, vous ne risquez pas de faire face à des candidatures qui n’ont rien à avoir avec ce que vous recherchez. Dans le cas où vous redoutez vraiment cette étape, vous pouvez le confier à des professionnels.

Confier la sélection et les premiers entretiens à un professionnel

Si vous avez vraiment besoin de vous concentrer sur votre activité, le processus de recrutement peut être confié à une boite de recrutement. Il s’occupe ainsi à votre place le dépouillement des candidatures et fait passer les premiers entretiens. Bien évidemment, vous devez le briefer sur le type de candidat dont vous avez besoin et quels sont les autres critères en plus de ceux écrits dans votre annonce. Un professionnel de recrutement est même plus apte à dénicher un meilleur candidat par rapport à un nouveau chef d’entreprise.

Souvent, il procède par étape en éliminant par compétence, personnalité et photos. Pour vous faciliter la tâche, il ne vous propose que deux ou trois candidats lors de l’entretien final. Dans ce cas, vous ne devez plus juger leurs compétences, mais sélectionner celui qui est en phase avec votre caractère. En effet, pour pouvoir travailler ensemble, le feeling doit passer.

 

Les enjeux d’un bon recrutement en entreprise

Dans une entreprise, la capacité de production de cette dernière repose sur les performances de son personnel. Ainsi, afin de tirer le maximum de son effectif, un bon recrutement est primordial. D’après LinkedIn, ceci n’a pas uniquement un impact productif, mais également économique, car il peut valoir jusqu’à 30 % de la rémunération annuelle de l’employé.

L’importance d’un bon recrutement

Un recrutement présente des enjeux primordiaux pour chaque entreprise. Et les conséquences s’en ressentent encore plus dans les petites structures que les sociétés de grandes productions.

Premièrement, les résultats de l’entreprise dépendent de la capacité de la nouvelle recrue à produire surtout s’il doit s’incruster dans des postes clés comme la production, ou encore le commercial ou le marketing. Car si d’une manière, l’employé ne possède pas les capacités nécessaires au poste qu’il occupe, la société sera dans l’incapacité de produire correctement et dans certains cas honorer ses engagements.

Deuxièmement, la cohérence de l’équipe sera infectée par une incapacité à délivrer un potentiel incomplet. Ce manque de capacité va conduire l’équipe à défaillir et impacter sur sa cohésion et sa capacité à produire convenablement. Ainsi, l’employé qui ne s’intègre pas, ou incapable de s’adapter à la culture de l’entreprise nuira à la cohésion de l’équipe et à la vie de la société.

Les possibles causes d’un mauvais recrutement

Un mauvais recrutement peut résulter de diverses causes, mais en général, ils peuvent se résumer en ces quelques points :

  • La précipitation : surement la cause de plus de 90 % des mauvais recrutements. Dans leurs besoins de personnel, bon nombre de recruteurs confondent rapidité et précipitation. Et dans ce cas, ils ne font pas une analyse approfondie de leurs besoins ni des attentes dont ils demandent à leurs candidats ;
  • Se satisfaire d’un unique entretien : même si une première impression ne trompe pas, il est toujours nécessaire d’avoir un second avis lors de second entretien ;
  • Faire l’impasse sur une évaluation : un recrutement efficace est un recrutement ayant un bon feedback. Ainsi, avant de confirmer un recrutement, il est nécessaire de l’évaluer afin de bien voir s’il répond aux exigences.
  • Recruter pour faire une faveur : une situation que bon nombre de recruteurs connaissent, mais qui peut induire en erreur le processus en cas d’incompétence du candidat.

Le recrutement : plus qu’un apport de compétence, un véritable investissement

Dans une entreprise, un recrutement à différents rôles. D’abord, il doit combler un besoin en personnel émanant de divers services de l’entreprise. Mais aussi, apporter un regard neuf sur les procédés et méthodes de l’entreprise. Enfin, il constitue un véritable investissement, car il va non seulement mobiliser des ressources financières et matérielles, mais il doit également fournir des résultats, un apport et un potentiel retour sur investissement.

E-recrutement : une démarche professionnelle à l’ère du temps

Vous voulez recruter et pêcher la perle rare pour votre entreprise par le biais de la toile ? Optimisez votre chance en diffusant une annonce percutante. Commencez par diffuser votre offre d’emploi en respectant les règles de la communication digitale. Puis procéder au recrutement en ligne à travers un télé-entretien.

Rédigez votre annonce selon les normes

Mieux qu’une landing page, mieux qu’un article de blog, votre annonce doit faire sensation dès le début. Appropriez-vous des méthodes qualitatives marketing comme si vous alliez élaborer une offre commerciale alléchante. Ce sont des préceptes du marketing digital que vous pourrez utiliser en touchant directement votre cœur de cible.

  • Créez un titre accrocheur sur chacune de votre annonce
  • Personnalisez votre annonce en utilisant des mots clés liés à votre secteur d’activités
  • Illustrez par des visuels attirants et un design innovant
  • Adoptez un ton plus affectif (fiche de postes explicative)
  • Dévoilez les avantages humain et financier dont votre futur employé pourra bénéficier

Les avantages d’un E-recrutement

Le recrutement en ligne est moins onéreux et rapide. La diffusion en ligne d’une offre d’emploi atteint un public plus large et implique ainsi la multiplication des candidatures. En ligne, les entreprises ont la possibilité d’intégrer des formulaires annexes : sondage, questionnaire de personnalité, test d’adéquation d’un candidat à un poste… Tout cela améliore le processus de recrutement en éliminant les candidatures qui ne sont pas pertinentes.

Dans le sens inverse, l’e-recrutement permet aux postulants d’accéder aux informations liées à l’entreprise. Les candidats sérieux apprécieront de pouvoir disposer de tous les renseignements sur l’entreprise pour laquelle ils postulent. Les recruteurs en ligne permettent des entrevues à distance via des réseaux sociaux ou des applications de conversation instantanée. Les recrutements en ligne permettent le plus souvent aux postulants de déposer leur CV dans une base de données que le recruteur peut consulter à tout moment.

Les inconvénients d’un E-recrutement

Bien que les avantages d’un e-recrutement soient nombreux, les recruteurs ont noté quelques inconvénients qui pourraient les bloquer dans leur démarche. Il y a des postes qui nécessitent des entretiens physiques, car le recruteur doit percer la personnalité de son futur employé. Si par exemple le candidat doit effectuer des tests directs. Le problème se pose également quand le recruteur souhaite étudier la communication verbale du candidat ce qui n’est pas évident pendant les entretiens en ligne.

Le recrutement en ligne ne permet pas au recruteur de faire visiter la société aux candidats en ligne. Les défaillances et pannes techniques pourraient survenir tout au long de l’entretien. Et ce souci peut toucher les candidats qui vont perdre leur motivation et ne vont plus prendre le temps de mettre leur CV en ligne.