Les impacts et apports du coaching dans une entreprise

Il existe deux tendances qui prennent de l’ampleur au sein des entreprises modernes: le coaching et les formations. Dans l’ensemble, ces deux procédés se ressemblent et présentent des traits de similitudes. Ces similitudes font en sorte que l’on confond souvent ces deux procédés. Pourtant dans l’ensemble, ils demeurent très différents et leur application et finalité demeurent différentes également.

Les différences entre le coaching et les formations

D’une certaine manière, la formation et le coaching consistent à aider un collaborateur à développer de nouvelles compétences. Mais les similitudes s’arrêtent là.

  • La formation est surtout un transfert de capacité ou encore de savoir. Dans son ensemble, il se résume à transmettre aux candidats des méthodes et des savoir-faire pour faire face à des situations ou des problèmes. Dans ce cas, l’aspect individuel et la manière de perception du candidat sont relayés au second plan. La formation transmet un savoir, ne débloque pas des capacités.
  • Le coaching est quant à lui un moyen de développer les capacités et les compétences de ses collaborateurs. Si la formation se base sur un apport de compétence, le coaching utilise l’existant afin d’avoir de nouvelles compétences.

Les apports d’un coaching dans le développement du personnel

Il faut définir dans un premier temps ce que le coaching n’est pas. Dans un premier temps, il faut savoir que le coaching ne forme pas et donc ne fournit ni méthode, ni technique, ni savoir ou compétences supplémentaires. Ensuite, le coaching n’est pas une thérapie psychologique qui va aider à mieux supporter les pressions dues à la charge de travail.

Le coaching est un outil permettant de définir des objectifs et constituer un système d’équilibre afin d’optimiser les performances. Dans ce cas, le coaching aide à mieux se remettre en question afin de mieux définir ses objectifs, mais également ses atouts et ses faiblesses. Ceci dans le but de mieux se connaître et ainsi renforcer sa confiance en ses capacités. Mais surtout, le coaching aide à trouver une stabilité en fonction des exigences entre vie privée et vie professionnelle.

Mettre en place un coaching efficace

Comme tout outil, la réussite du coaching repose sur sa mise en place et ensuite sa mise en application. Un bon coaching démarre par l’écoute. L’écoute consiste à recueillir les besoins des collaborateurs, mais également de les comprendre. Ensuite, pour affirmer sa compréhension, il est nécessaire de reformuler les dires. Ceci démontre que l’on a bien pris en compte les problèmes de notre collaborateur et que l’on comprend son point de vue. Ensuite, il est important que le salarié définisse lui-même des solutions pour surmonter son problème et l’aider à trouver le meilleur compromis dans ses actions. Enfin, il est important de définir des objectifs réalistes et mesurables, et de mettre en place une méthode de suivi efficace.